Kenwood-Sony : mariage réussi

Ce Range de rêve a donc été pour la circonstance et pour le plaisir, particulièrement soigné et bichonné. Pour commencer, il y a la platine tuner-lecteur de cassettes. On est carrément parti dans le haut de gamme en choisissant une Kenwood KRC-929-D (7000 francs environ).Kenwood-Sony Piloté par micro-processeur, cet appareil offre les mille luxes nécessaires à son utilité et à son image 24 stations préréglées, réducteur de bruit en modulation de fréquence, mise en service automatique du lecteur de cassettes en cas de mauvaise réception de la MF, deux réducteurs de bruit Dolby B et C, un système de recherche automatique de radio diffusion (ABSS), réglage séparé des graves et des aigus, commutateur «local» avec mode de recherche. La platine cassette est bien entendu «autoreverse». Toutes les commandes sont éclairées, et l’ensemble ressemble presque au tableau de bord d’un 747. Il faut d’ailleurs un peu de temps pour s’habituer aux multiples touches de fonction de cette platine. C’est quasiment le contraire pour le deuxième élément de cette chaîne. Le lecteur compact disc Sony CDX5 (7100 francs TTC) se distingue, en effet, par sa sobriété et ses performances. Il est vrai que le constructeur japonais nous avait habitués à de superbes design avec ses appareils. Et là encore, il ne faillit pas à sa réputation. Le CDX5 est de couleur bronze anodisé, ses lignes sont pures et l’espace de son tableau de bord savamment utilisé. Il offre bien sûr les fonctions essentielles qu’on attend d’un compact disc lecture rapide avant/arrière, saut d’une plage à une autre, répétition d’un morceau ou du disque entier, pause. Et introduction frontale du CD. Il est enfin étudié pour résister aux secousses du véhicule. Bref, c’est une petite merveille du genre. Le CDX5 existe dans une autre version avec un tuner. Il est un peu plus cher et s’intitule simplement CDX-R7 (8.500 francs env.). Reste enfin la partie amplification. Nous avons choisi deux amplificateurs de puissance (KAC-7200), 1700 francs l’ampli, qui dégurgitent chacun 45 watts. Autant dire que ça déménage dur et qu’il leur faut du répondant, soit à l’avant comme à l’arrière des enceintes Kenwood, respectivement des KFC 1690 et KFC 160 (870 francs la paire). Pour conforter le tout, et obtenir la meilleure «couleur» et le meilleur mixage, le dernier élément est un équaliseur Kenwood KGC 7400 (1.780 francs). Il vous permet «d’arranger» le son à votre oreille en jouant indifféremment sur les graves, les médiums ou les aigus. Pour monter une aussi brillante combinaison d’appareils, il vaut mieux faire appel à des spécialistes. Ce que nous avons fait, sur les recommandations de Kenwood-France. Bineau Auto stéréo’s, près de la Porte Champerret, a été le maître d’œuvre. C’est une équipe jeune, là encore, qui travaille vite et bien, et avec qui le dialogue est aisé. Il ne s’agit pas de bidouillage, mais d’un travail sérieux et imaginatif, à la définition excellente. Bernard, responsable des lieux, est à même de résoudre tous vos problèmes d’autoradio mais aussi d’alarme, de toit ouvrant, de téléphone voiture… et de vidéo dans l’habitacle. N’oubliez pas de vous recommander de OTH, bien sûr…

This entry was posted in Actualités. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>